L'aube d' Acier - le jeu du mois

Publié le par frankYone

 
L’Aube d’acier (Tide of Iron )

aube001-copie-1.jpg
 
Le nouveau produit de Fantasy Flight Games Tide of Iron vient d’être traduit et distribué en France par Ubik. Encore un « mammoth games » dirons certains ! il est vrai qu’à l’ouverture de l’enorme boîte de jeu, on ne peux que s’incliner devant tant de matériel mis à disposition : Pions de très bonne qualité (toujours très important à mes yeux), magnifiques figurines (représentant les chars, les troupes régulières, troupes d’élite, mortiers, mitrailleuses), petits plateaux modulables recto-verso illustrant les différents champs de batailles de la période abordée, cartes de stratégies, etc…. Comme à son habitude, FFG n’a pas lésiné sur le matériel et vous ne pourrez que constater que vous en avez pour votre argent.
 
L’aube d’acier vous propose donc de revivre toute l’âpreté des combats de la seconde guerre mondiale sur le théatre des opérations européens. (Des extensions sont d’ores et déjà prévues afin de couvrir les conflits Nord africains (Days of the fox déjà paru en langue anglaise), du front de l’est et du Pacifique. 

aube002.jpg
 
L’Aube d’acier est en fait à mi-chemin entre le jeu militaire style Mémoire 44 et le wargame tactique plus conventionnel du type de Squad Leader (pour ceux qui connaissent). Mémoire 44 se veut avant tout un jeu d’initiation, simple d’accès, plutôt familial. L’aube d’acier s’adresse davantage aux joueurs en voulant plus, car ses règles sont bien plus riches que son homologue et les parties un peu plus longues également.
Vous avez apprécié Mémoire 44 mais le trouvez quelque peu basique ? Vous aimez les wargames mais n’avez plus le temps de vous y mettre ou les trouvez trop techniques pour y jouer ? Eh bien L’aube d’acier devrait sans aucun doute vous satisfaire tant ses qualités sont indéniables !
 
Alors voyons de plus près pourquoi il est si intéressant.

aube003.jpg
 
En découvrant son système de jeu, on s’aperçoit très vite qu’il reprend bons nombres de concepts déjà connus dans d’autres jeux, et qu’au final, la combinaison de tous ces concepts de jeu est plutôt une réussite : Ainsi la résolution des tirs se fait par le biais d’un seul jet de dés (dés au pluriel car parfois il y en a vraiment beaucoup à lancer mais au final tous les paramètres sont pris en compte).
Les unités ne sont pas définies comme à Mémoire 44. C’est à vous que revient le choix de la composition de vos unités, selon les modalités du scénarios et votre stratégie de jeu.
Chaque socle d’unité comporte 4 petits trous dans lesquels vous insérez les figurines. Ainsi vous pourrez y insérer une mitrailleuse ou un mortier (comptant pour deux emplacements) et compléterez l’unité par deux figurines de troupes régulières (1 emplacement chacun) ou bien vous choisirez l’option Soutien Pur et installerez deux unités de mitrailleuses sur le même socle ( 2x2 ). Efficace en puissance de tir mais ô combien fragile !
( Je précise également que le fait de composer ces troupes soi même n’engendre en rien une perte de temps et n’alourdit pas inutilement le temps d’installation du jeu. Il suffit pour cela de composer des socles standards et il vous suffira de changer quelques socles selon vos envies.)
La liberté vous est offerte et si je rajoute que les caractéristiques de base ne sont pas forcément les mêmes d’un camp à l’autre, vous comprendrez que le jeu est bien plus réaliste que Mémoire 44 pour lequel nous regrettions justement cette uniformisation des troupes. Ici la mitrailleuse allemande est plus puissante que l’américaine, les chars allemands sont d’une toute autre trempe que les blindés moyens américains.
Les plateaux de jeu géomorphiques sont représentés par des hexagones d’une dimension très proches de ceux de Mémoire 44.
 
Déroulement de la partie.
 
Le jeu se déroule sous forme de scénarios. Le tour se divise en trois phases successives :

1e la phase 
 
Action : Selon leur initiative, les joueurs vont pouvoir activer un certain nombre d’unités, nombre déterminé par le scénario (la plupart du temps vous pourrez activer 3 unités). Les différentes actions sont au nombre de 8 : Ainsi vous pourrez donner un ordre de : Tir Concentré, Mouvement, Mouvement et tir, Tir Op (Tir d’opportunité l’équivalent de l’état d’alerte), Mener un assaut, Jouer une carte de stratégie, Exécuter une action spéciale.  
Chacun activera ainsi ses unités 3 par 3 (ou selon scénario) jusqu'à ce que l'ensemble des unités aient été jouées, après quoi on passera à la phase 2

2e phase :
Commandement : cette phase consiste à comptabiliser les points de commandements et les points de victoire gagnés sur le champs de bataille selon les modalités du scénario. Vous pourrez dépenser plus tard ces points pour prendre l’initiative ou pour activer vos cartes de stratégies.
 
3e phase :
Statut : Chaque joueur pioche une nouvelle carte stratégie dans l'un de ces paquets, puis chacun retire les différents marqueurs placés sur leurs unités. (d’ailleurs à ce propos, FFG a eu l’excellente idée de créer sur ses socles des petits ergots pour y placer judicieusement ces fameux marqueurs).
 
Malgré des règles très complètes, L’Aube d’acier reste un jeu accessible et n’est pas réservé à une classe particulière de joueurs. Avec une pratique régulière, le jeu prendra toute sa saveur et vous n’aurez plus recours aux différents résumé de règles pourtant bienvenu pour tout débutant. Les possibilités de jeu sont quasi inépuisables car tout comme son homologue grand public (Mémoire 44 pour celui du fond qui n’a pas suivi mon descriptif depuis le début), FFG suit de près le développement de son jeu et prépare pour le mois prochain un éditeur de scénario.
 
aube004.jpg
Si vous appréciez les jeux de simulation concernant la seconde guerre mondiale à l’échelle tactique, L’aube d’acier est une excellente alternative aux wargames. Le système est fluide et très bien pensé, le réalisme est bien plus présent que M.44, le matériel est d’une qualité irréprochable et pour une fois avec FFG, pas besoin d’avoir une énorme table pour disposer tout le matériel de jeu puisque chaque scénario vous indique les troupes et pions utiles.
 
L’Aube d’acier est mon coup de cœur du mois et donc à ce titre a droit à un traitement de faveur :
 
 Bénéficiez d’une remise de 10 % durant tout le mois de Mars sur l’achat de ce jeu.
 

Pour en profiter, rien de plus simple, laissez moi un commentaire en fin d’article comme quoi vous désirez le commander et lors de votre visite à la boutique, la remise vous sera directement octroyée. 

Edit : Voici le lien pour découvrir la première version de l'éditeur de scénarios : 

Editeur de Scénarios

Publié dans Le jeu du Moment

Commenter cet article

frankyOne 04/03/2008 10:02

Merci pour ton commentaire pertinent Loïc !!il est vrai qu'en relisant l'article, une fausse interprétation aurait pu s'installer. Je viens d'éditer l'article pour éviter toute erreur de ce type.Contrairement à Mémoire 44 où on active ses unités par le biais de cartes Stratégie, ici vous avez toute lattitude quant au choix des troupes à activer par contre vous devrez dans une certaine mesure activer toute vos troupes pour clôturer la Phase Action. Il y a néanmoins la possibilité de terminer cette phase plus tôt si aucun joueur ne souhaite activer de nouvelles troupes.

Loïc 03/03/2008 10:09

Chouette article.Mais attention, à la phase 1, le nombre d'actions indiqué par le scénario correspond au nombre d'actions PAR TOUR, et non pas pour le round. Un round = les 3 phases. La 1ere phase est divisée en X tours (on alterne à chaque fois entre les opposants) jusqu'à ce que toutes les unités est réalisées une action (et donc on passe à la phase 2). La phrase de l'article fait penser à autre chose, et comme j'ai appris que certains faisaient l'erreur, c'est juste pour prévenir.Go go go !!!