pagamas ou le retour du mythique Junta

Publié le par frankYone


Pagamas !

Le retour d’un grand classique ludique sur nos étals : Junta est de retour, ou du moins une mouture très inspiré par cet illustre prédécesseur.


Pagamas
est un jeu de cartes rapide à mettre en oeuvre et qui se place immédiatement dans la catégorie des Petits jeu de cartes conviviaux à côtés des Citadelles, Service Compris, Munchkin.



Chaque joueur incarne donc ici un membre important d’un équipage pirate. Capitaine, Second, bosco, Cambuse, Vigie et Aumônier chercheront alors à amasser le plus gros butin de toute l’histoire de la piraterie.


A chaque tour, le Capitaine devra distribuer le butin entre chaque joueur à sa guise et tous ne recevront pas forcément leur part ni la même d’ailleurs.

Après avoir voté une première fois quant à savoir si cette répartition est acceptée ou non, une deuxième répartition pourra éventuellement avoir lieu auquel cas, en cas de nouveau refus de la majorité, le Capitaine empochera l’intégralité du magot. Son second pourra lors de cette deuxième phase de vote forcer le partage mais cette procédure permettra plus tard à l’équipage de se mutiner !

Mieux vaut y réfléchir à deux fois.


Une fois le partage effectué, chacun ira se reposer dans un « Havre de paix » en dissimulant sa destination ;
 Dans son hamac, à la Taverne histoire de fomenter une ch’tite mutinerie, en se rendant aux Filles de Joie (on est pas pirate pour rien ! bien que cela coûtera quand même une carte Butin), ou alors en se dirigeant sur l’Île aux Trésors pour y enterrer son butin. (seul les cartes Butin enterrées compteront lors du décompte final).



Le Second ainsi que les autres matelots possédant des cartes Traquenards pourront ensuite tenter de « liquider » un autre matelot et lui voler son butin, encore faut-il deviner où il se cache !

 

Pour finir le tour de jeu, on vérifiera si une mutinerie est enclenché et chaque matelot encore en vie à ce moment là aura à choisir entre le camp du Capitaine et celui des mutins. Le camp vainqueur se partagera selon les bons vouloirs du Capitaine le butin du malheureux mutin qui sera passé par la planche (pour l’exemple !).


 

La mécanique est calqué directement sur celle de Junta comme vous pouvez le constater mais sous forme de cartes, le jeu y gagne en rapidité et en efficacité, d’autant plus que le thème de la Piraterie se prête parfaitement à cette ambiance politicienne.

 

Prévu pour être jouer de 3 à 6 joueurs, voilà donc une belle réussite qui va vite faire son trou dans notre paysage ludique.

Publié dans Jeux de Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article