Michael Jackson - les agents dormants

Publié le par frankYone

 

 

 

Il y a des évènements qui nous marquent plus que d’autres.

Certains le sont tellement que l’envie d’en faire part aux autres nous font sortir de notre réserve naturelle, de notre discrétion.

 

La mort du Roi de la Pop m’a particulièrement affecté. Beaucoup d’artistes incontournables nous ont quitté ces dernières années mais à aucun moment une telle tristesse n’a été comparable car Michael est bien ancré dans nos chairs, dans nos cœurs, quoi qu’on en dise.

 

Avec mes quarante ans passés, j’ai passé l’âge des débordements et des cris hystériques, des larmes et des effusions en tout genre mais il est incontestable que le cœur est serré lorsque les médias nous propose une rétrospective de la carrière gigantesque de cet immense artiste.

 

Et je vois, je lis, j’écoute les hommages et les références à Michael mais peu de choses sont exprimées clairement sur son apport artistique.

 

Qu’a t-il donc  réalisé pour qu’un tel engouement mondial se produise à l’issue de sa disparition ? Pourquoi est-il si universel ?



 

En retraçant le parcours de Michael Jackson, je revois certains passages de ma jeunesse, et surtout le contexte dans lequel nous vivions. Il n’y avait que trois chaînes de télévision et rien de plus, pas de TnT, pas de câble, encore moins d’internet, de MP3, de numérique et la société basée sur les médias omniprésents n’était pas encore à l’ordre du jour. Les chaînes de radio existaient mais il n’y avait pas encore cette profusion.

 

La musique noire américaine était alors quasiment inconnue de nous tous et parvenait avec peine jusqu’à nos oreilles d’européens.

 

C’est ainsi que Billie Jean a bousculé complètement l’ordre établi, explosant du coup les bouchons de cire qui obstruait nos oreilles et nous avons découvert le phénomène Jackson. Petit à petit,  les médias européens se sont intéressés à cette musique et les chaînes de télévision nationale (il n’y avait pas encore de chaînes privées) ont commencé à diffuser cette chanson, notamment par le clip qui lui aussi était en train de révolutionner le genre.

 

Aujourd’hui, réaliser un clip musical pour soutenir l’artiste est monnaie courante et nous n’y prêtons guère attention mais à cette époque, c’était tout simplement exceptionnel.

Plus encore exceptionnel, le traitement du clip a changé avec Billie Jean.

Auparavant le clip était un support visuel de l’artiste mais il était considéré comme mineur, c’était juste pour montrer l’artiste en train de  se produire et rien de plus. La réalisation de ces clips était des plus basiques, car les producteurs n’avaient pas encore conscience de son importance et n’allouait pas de budget important à leurs réalisations.

Michael Jackson a donné ses lettres de noblesse au clip, a révolutionné complètement l’univers du clip en étant l’un des premiers sinon le Premier à présenter des clips racontant une histoire, à réaliser des clips comme de véritables petits films avec des budgets conséquents.

Je me souviens donc d’un Samedi soir où durant une émission de divertissement musical (j’en ai oublié le nom), le présentateur nous a lancé ce clip pour la toute première fois sur une chaîne française.  Une Grosse Claque !

 

Les chiffres de vente de l’album Thriller sont là pour nous rappeler combien Michael a frappé les esprits de toute une génération, de ma génération.

 

Beaucoup d’artistes disparus ont été reconnu pour leur immense talent qu’il s’agisse de leur performance vocale,  de leur talent d’interprétation ou de la richesse de leurs compositions musicales, de leur talent de danseur mais Michael Jackson, lui, a forcé l’admiration en regroupant en lui la somme de tous ces talents.

 

 

Sa voix haut perchée est reconnaissable entre toutes, ses petits cris également du reste.

Les plus belles mélodies interprétées par Michael ont été écrites par lui même.

Ses chorégraphies novatrices sont également passées à la postérité. Sa gestuelle incomparable, la fluidité et la grâce aérienne de ses danses – et notamment son célébrissime Moon Walk – ont propulsé Michael dans le panthéon des meilleurs danseurs contemporains.

 

Auteur compositeur, chorégraphe, interprète, danseur de génie : Même si Michael a été durant de longues années absent des scènes et qu’il n’a plus enregistré d’album depuis Invincible, il reste malgré tout un immense artiste, sans doute même l’artiste le plus complet de tous les temps et à ce titre, je ne pense pas que l’hommage qui vient de lui être rendu est exagéré, n’en déplaise à certains journalistes, sans doute aigris de voir qu’un être humain puisse cumuler autant de talents alors qu’eux-même en sont cruellement dépourvus. Et je vise tout simplement ici un sombre chroniqueur belge qui s’est permis de critiquer honteusement la vedette lors de son hommage mondial hier soir. La méchanceté et la stupidité me déplaisent toujours autant et me voilà donc obligé de rendre justice à celui qui nous a quitté.

 



Nous avons été des milliers (millions ?) de fans à nous rendre compte de son apport artistique et tels des agents endormis nous sommes sortis de notre léthargie  pour lui rendre un dernier hommage. Nous n’étions pas disparus mais simplement endormis et il aurait suffit que Michael remonte sur scène et nous enregistre un album pour nous remettre sur pieds comme à l’heure des meilleurs moments artistiques du Roi de la Pop. Il en sera autrement maintenant à moins que sa famille nous fasse partager les nombreux morceaux qu’il a écrit sans jamais les publier.

Publié dans 100 % PERSO

Commenter cet article

LE DOHER GAELICK 09/07/2009 09:38

J'ai egalement ete tres touche par la mort de Michael Jackson. J'en avais les larmes au yeaux lorsque j'ai entendu la nouvelle.Comme pour toi, Franck, avec mes 35 ans, j'ai aussi ete baigne par les chansons de cet artiste incomparable et je trouve egalement normal qu'un tel hommage lui ai ete rendu.J'ai trouve la ceremonie organisee au Staple Center de Los Angeles a la hauteur du personnage. Les representations de Mariah Carrey, Husher, Stevie Wonder etaient incroyables. Brook Shield a egalement fait un discours magnifique.Il restera a jamais dans nos coeurs, et je suis sur qu'en ce moment il est en train de montrer a tous ces anges du Paradis comment faire la fameuse "moonwalk":)

Titus 09/07/2009 00:08

Bel hommage Francky – chapeau-bas